ContextCapture Editor

ContextCapture est actuellement la suite logicielle de reconstruction 3D par photogrammétrie la plus puissante du marché. ContextCapture est reconnu pour la qualité de ses modélisations, ses performances, sa simplicité d’utilisation et sa capacité à gérer de très gros volumes de photos. Ses formats de production, outre les plus courants (OBJ, FBX, STL,…), bénéficient d’une technologie de pointe permettant de s’affranchir des problèmes liés au volume des données grâce aux formats de fichier 3MX et 3SM mais également, et en option, par la mise à disposition des données via un serveur web (intranet ou extranet) ou via la technologie ContextShare pour des volumes encore plus importants. Ceci évite une duplication inutile des données.
ContextCapture permet également de consolider votre modélisation photogrammétrique en mixant du scan 3D (nuage de points) aux photographies afin d’obtenir un résultat encore plus précis !

Nous sommes aujourd’hui heureux d’annoncer l’intégration de ContextCapture Editor, un puissant logiciel de CAO 3D, à la suite logicielle ContextCapture.

Et ContextCapture Editor, qu’est-ce que c’est ?

ContextCapture Editor est basé sur MicroStation dont il hérite de nombreuses fonctions ce qui vous permettra de tirer le meilleur parti des maillages phototexturés, des modèles de terrain et des nuages de points composés de milliards de points et de triangles pour les intégrer dans votre flux de travail.
ContextCapture Editor intègre également de nombreuses fonctions de Bentley Descartes, permettant la gestion des données de nuages de points et de maillages phototexturés.

Il s’agit d’un puissant outil d’édition faisant partie de la suite d’outils de ContextCapture (il n’y a pas de coût additionnel !) pouvant être utilisé pour « consommer« , c’est à dire extrairemanipuler et exploiter l’information provenant à la fois des nuages de points et des maillages phototexturés afin :

  • d’extraire des orthophotos en plan ou suivant n’importe quel plan à partir de maillages phototexturés ou de nuages de points
  • de classer automatiquement les points au sol/en sursol à partir des nuages de points ou de maillages phototexturés
  • de réaliser des retouches sur des maillages phototexturés
  • de générer des profils dans les nuages de points ou les maillages phototexturés
  • de créer des lignes de rupture qui seront prises en compte dans les modélisations de terrain
  • de réaliser une classification et une documentation automatique du maillage sur base de critères géométriques (à l’aide d’une combinaison avec un shape file par exemple)
  • de classifier librement vos nuages de points
  • de réaliser des reconnaissances de formes (cylindres, plans,…)
  • …et en plus, vous bénéficiez de la plupart des fonctions CAO 2D et 3D de MicroStation !

Et en pratique ?

Création d’orthophotoplans
en plan et de façade
Extraction du terrain naturel
d’un maillage phototexturé
Edition d’un maillage
phototexturé

Génération de modèles numériques de terrain
progressifs et de courbes de niveau